quelle isolation pour un plancher bois

Avant la construction d’une maison en bois, il faut d’abord calculer la performance énergétique de la construction. Pour ce faire, il faut prendre en compte l’isolation d’un plancher en bois. Mais quelle isolation choisir alors pour un plancher en bois ? Pour pouvoir répondre à cette question, nous allons vous détailler dans notre article, tous les différents types de plancher en bois existants et les différents types d’isolation pour plancher en bois. Enfin, nous vous aiderons à choisir le meilleur isolant pour un plancher bois.

Les différents types de plancher en bois

Avant de choisir une quelconque technique d’isolation, il est d’abord important de connaître les différents types de plancher en bois. Ainsi, selon leur position dans la construction, nous pouvons citer deux types de plancher bois, notamment le plancher bas et le plancher intermédiaire. Le plancher bas est comme son nom l’indique, un type de plancher du niveau bas de la construction. Il est généralement installé sur une dalle, une chape ou sur terre battue par des solives et des lambourdes. Principalement, un plancher bas ne peut être accessible par le dessous, par contre s’il est construit sur un vide sanitaire, il est possible d’avoir un accès par le dessous du plancher. Tandis que le plancher intermédiaire est le plancher d’un étage de la construction. Il peut être aussi le plafond d’une pièce.

Les différentes techniques d’isolation pour plancher en bois

En fonction de l’accessibilité de votre plancher bois, vous pouvez adopter la technique d’isolation par le dessus ou la technique d’isolation par le dessous. La technique d’isolation par le dessous réclame évidemment l’accessibilité du dessous du plancher. Ainsi, avec cette technique, l’isolant est forcément posé sous le plancher entre les lambourdes ou les poutres. En revanche, avec la technique d’isolation par le dessus, la méthode peut être différée. Par exemple, si le plancher bois est démontable, l’isolant peut se placer entre les lambourdes. Tandis que si le plancher bois n’est pas démontable, le plancher bois d’origine doit être recouvert d’isolants et doit être masqué.

Comment choisir un isolant pour plancher bois ?

C’est encore en fonction de l’accessibilité de votre plancher bois que vous pouvez déterminer les formes, le matériau et l’épaisseur d’isolant qu’il vous faut. Parmi les plus utilisés, nous vous conseillons de miser sur le verre cellulaire, il s’agit d’un isolant recommandé pour les toits plats et les fondations comme les dalles ou les planchers flottants. Puis, la laine de verre et la laine de roche pour des planchers bois démontables. Cependant, pour une performance thermique optimale ou moyenne, la perlite, la vermiculite, l’argile expansée, le liège expansé, les fibres de bois, le chanvre, les fibres de lin, la laine de mouton, les plumes de canard, la fibre de coco, les panneaux de roseaux, l’ouate de cellulose, la laine de coton, le polystyrène expansé ou extrudé, le polyuréthane, etc. peuvent vous satisfaire.

1 an ago