que veux dire vmc

VMC, voilà un mot que l’on entend fréquemment parler ces derniers temps. Mais savons-nous exactement ce qu’il signifie ? Comment elle fonctionne ? Et quelle est sa fonction ? Nous vous faisons le point sur cet équipement dans cet article.

Qu’est-ce qu’une VMC et quelle est son utilité ?

De nos jours, l’isolation thermique de leur maison préoccupe l’ensemble des propriétaires. Et c’est tout à fait normal puisqu’éliminer les ponts thermiques contribuent à améliorer le confort intérieur, réduire la consommation d’énergie et faire des économies sur sa facture. Tout cela est bien plaisant. Mais il faut savoir qu’à force d’isoler fortement son habitat, l’air intérieur n’arrivera plus à s’échapper et l’air extérieur ne peut pas pénétrer à l’intérieur. L’air que l’on respire à l’intérieur ne peut pas ainsi se renouveler et peut être vicié, ce qui peut constituer un danger pour la santé. Bien évidemment, cela ne signifie pas qu’il faudra négliger l’isolation de son habitation. Le simple usage d’une VMC suffira pour tout arranger.

VMC est l’acronyme de ventilation mécanique contrôlée. Il s’agit d’un dispositif spécialement conçu pour renouveler l’air intérieur d’un habitat, ou l’une de ses pièces (le plus souvent le toilettes, la salle de bains, la cuisine) afin d’assurer bien-être aux occupants.

Comment fonctionne une VMC ?

Le principe de fonctionnement d’une VMC est tout à fait simple ! Pour s’acquitter efficacement de son rôle, cet équipement se compose de plusieurs éléments qui jouent chacun une fonction spécifique :

  • Le groupe d’extraction qui prend en charge la circulation de l’air dans la maison.
  • Les bouches d’extraction qui s’occupent de l’évacuation de l’air vicié.
  • Les entrées d’air qui se chargent de faire entrer le nouvel air à l’intérieur des pièces.

A noter qu’il ne s’agit là que d’une illustration d’une fonction basique d’une VMC. Selon le modèle que vous choisissez, le mode de fonctionnement peut différer.

Les différents types de VMC existants

Il existe actuellement une grande variété de VMC sur le marché. Les plus connues sont les suivantes :

  • VMC simple flux : c’est un modèle très économique avec un fonctionnement très simple : aspiration de l’air humide ou marqué olfactivement.
  • VMC simple flux hygroréglable : un système fonctionnant suivant le même principe que le VMC simple flux, mais avec une ventilation adaptée au taux d’humidité.
  • VMC double flux : écologique et économique, ce modèle offre l’avantage de pouvoir transformer l’air chaud vicié pour préchauffer l’air neuf entrant.
  • VMC double flux hygroréglable : c’est un modèle identique à celui décrit précédemment. Mais en plus, il est doté d’un système permettant de varier le débit d’air inspiré selon le taux d’humidité.
  • VMC double flux thermodynamique : particulièrement adapté à l’hiver, ce modèle propose une fonction de récupération d’une partie de l’énergie qui pourrait se perdre au moment du renouvellement de l’air.

Maintenant que vous savez tout ce qu’il faut savoir sur une VMC, n’hésitez pas à vous en équiper pour assainir l’air intérieur de votre habitat.

1 an ago