comment nettoyer vmc maison

Le renouvellement d’air est indispensable aussi bien pour la santé des habitants de la maison que pour la longévité de l’habitat lui-même. Actuellement, il y a un appareil de ventilation artificielle moderne et efficace qu’est la VMC. Pour qu’elle soit durable, il faut bien entretenir cet équipement. C’est pourquoi dans cet article nous allons voir comment nettoyer vmc maison.

Qu’est-ce qu’une VMC ?

La VMC est le sigle de « ventilation mécanique contrôlée ». Elle permet de renouveler l’air de maison. Celle-ci dispose d’une centrale qui sert à évacuer l’humidité, la vapeur d’eau et toutes sortes de polluants qui envahissent la pièce. Grâce à la VMC, l’air dans votre logement sera agréable à vivre. Elle garantit de ce fait l’hygiène de lieux ainsi que la santé des habitants de la maison. À noter que l’installation d’un système de ventilation comme la VMC est une obligation et non une option. La salubrité publique l’exige.

Il existe deux principaux types de VMC entre autres la VMC simple flux et la VMC double flux. Le premier modèle se montre classique. Cependant, il fait de nombreux adeptes surtout la VMC hygroréglable simple flux. Celle-ci se montre intelligente puisqu’elle ventile l’air suivant le besoin de la pièce. Elle est appréciée également pour ses faibles nuisances sonores. Quant à la VMC double flux, celle-ci est une nouvelle version de la VMC classique. Elle est moderne et est très performante. Son premier avantage est qu’elle assure une qualité d’air optimale. Ce modèle aspire l’air vicié des pièces de votre maison comme cuisine, salles de bains tout en laissant entrer de l’air neuf dans l’intérieur de la pièce à vivre.

Nettoyage d’une VMC de maison

Avec l’usage, des poussières s’accumulent dans votre VMC. Elle perd ainsi de son efficacité. De plus, une VMC mal nettoyée peut présenter de sérieux dangers, car elle va faire circuler un air vicié. Il est nécessaire alors de bien nettoyer VMC de maison. Pour un résultat probant, l’idéal est d’entretenir sa VMC à chaque fin de l’hiver.

Pour ce faire, coupez d’abord le courant. Puis, démontez les bouches d’aération. Enlevez les poussières qui s’y accumulent avec un chiffon propre et humide. Puis, imbibez les pièces dans un dégraissant dilué dans de l’eau chaude. Plongez-y également le ventilateur ainsi que les filtres de votre VMC. Après lavage, essuyez-les bien et attendez qu’ils soient tous biens secs. Enfin, remontez les éléments qui composent la VMC et rallumez-la. En cas de dysfonctionnement, vous pouvez également faire réparer VMC.

7 mois ago